Typographies millésimées qui illustrent l’art de vivre à la française

La directrice artistique Louise Fili, d’origine américaine, est une chasseuse typographique hors pair. Avec Graphique de la Rue, elle rend compte de ses explorations à Paris.

Depuis plus de 40 ans, du haut de la Tour Eiffel aux signes d’entrée pour le Métro de Paris, Louise Fili parcoure la “Ville des Lumières” à la recherche de typographies millésimées, se documente et photographie les signes et expressions qui illustrent l’art de vivre à la française qui ornent cafés parisiens, des boutiques, des hôtels, des pâtisseries, le métro, etc. Ce sont des œuvres d’art de l’art nouveau ou déco moderne en passant par la pop.

Ces lettres magnifiques qui ornent les façades de Paris, même les plus modestes, ont été conçues au départ à la gloire de la langue française. Et c’est exactement ce qu’a fait Louise Fili dans son dernier ouvrage GRAPHIQUE DE LA RUE. Un livre qui analyse les enseignes de la capitale. Elle promeut inconsciemment un programme politique dont les origines remontent à la Renaissance, quand les rois de France ont voulu prouver au reste du monde que le français était plus sophistiqué que le latin, afin de minimiser le pouvoir des papes italiens.

Heureusement Fili a conservé les images de ces chefs-d’œuvre graphiques, car beaucoup d’entre ont été détruits et remplacés par des signes homogénéisés qui menacent d’effacer la culture et l’histoire parisienne.

 

Graphique Cover r5

 

Graphique-de-la-Rue-14

 

Graphique-de-la-Rue-10

La magnifique signalisation peinte à la main qui couvrait un côté complet de l’immeuble Samaritaine près du Pont Neuf.

 

Graphique-de-la-Rue-16

 

Graphique-de-la-Rue-12

 

Graphique-de-la-Rue-14

 

Graphique-de-la-Rue-15

 

Graphique-de-la-Rue-8

 

Graphique-de-la-Rue-11

 

Graphique-de-la-Rue-9

Edmond Coignet est surtout connu pour l’invention du béton armé. Son atelier de mosaïques de Carreaux était en face de la façade de la mosaïque turquoise brillante pour la Société Française des Eaux Minérales “.

 

Graphique-de-la-Rue-17

 

Graphique-de-la-Rue-6

 

Graphique-de-la-Rue-20

 

Graphique-de-la-Rue-19

 

Graphique-de-la-Rue-18

 

Graphique-de-la-Rue-22

Beaucoup d’architectes à Paris (et parfois des entrepreneurs) ont fièrement gravé leur signature sur les façades des bâtiments qu’ils ont conçus, comme une œuvre d’art typographique en soi.

Graphique-de-la-Rue-2

 

Graphique-de-la-Rue-3

 

Graphique-de-la-Rue-4

GRAPHIQUE DE LA RUE de Louise FILI est publié par Princeton Architectural Press