Retour de Cannes : le tapis rouge de Vincent Desailly en Noir et Blanc

De retour du festival de Cannes, le photographe Vincent Desailly (également directeur de la publication de SNATCH) livre sur Nikon Pro comment il a réussi à saisir tout le glamour du tapis rouge avec un œil bien à lui et leur rendre ainsi un style très cinématographique.

Charlize Theron - Cannes 2015 © Vincent Desailly

Charlize Theron – Cannes 2015 © Vincent Desailly

Extrait :

“J’avais lu l’interview d’un photographe qui disait : «Il faut digérer la technique pour l’utiliser sans se focaliser dessus. Je trouve ça très juste. Une photo n’est pas réussie en se reposant que sur une exécution technique réussie.”

Nikon Pro : Peux-tu nous décrire ton ressenti de l’expérience du tapis rouge ?

Vincent Desailly : C’est assez lunaire je dois dire. Une montée dure environ une heure. Des centaines de personnes montent les marches pour aller voir le film présenté, ils prennent des selfies, pointent du doigt les 200 et quelques photographes présents dans les enclos de chaque côté du tapis. Et une poignée de célébrités viennent au gré de la montée. Les autres invités sont stoppés, mis en attente sur le côté, et le speaker annonce le nom de la « star » qui prend la pose tous les deux mètres, se faisant hurler dessus par la moitié des photographes qui espèrent un regard dans leur objectif et une belle attitude pour que la robe soit mise en valeur le plus possible. Le making-of s’apparente à une sacrée cohue.

Nikon Pro : Techniquement parlant, quel matériel utilises-tu ?

Vincent Desailly : Cela fait un peu plus de deux ans que je travaille essentiellement au Nikon D800, c’est le boîtier que j’affectionne le plus. J’ai démarré la photographie en utilisant beaucoup d’appareils moyens formats argentiques (Mamiya RB 67 et Mamiya 7) et je retrouve l’ampleur des possibilités d’un scan moyen format dans les fichiers raw du D800. Sa définition est idéale pour le portrait ou la mode et il est suffisamment rapide pour du reportage. En termes d’optique, je travaille généralement au 35mm, 58mm et 85mm.

Pour la série à Cannes j’avais besoin de plus de rapidité, un boîtier qui puisse encaisser des séries en rafales en raw assez longues, j’ai donc opté pour un Nikon D4, parfait pour ce genre d’exercice. Je l’ai associé avec un 70-200mm F4 – au très bon piqué et pas trop encombrant – pour faire la plupart des photos. Et j’avais un 300mm F2,8 associé à mon D800 pour faire quelques plans beaucoup plus close-up.

Suite de l’article sur Nikon Pro

Salma Hayek - Vincent Desailly - Cannes 2015 © Vincent Desailly

Salma Hayek – Vincent Desailly – Cannes 2015 © Vincent Desailly

Vincent Cassel - Cannes 2015 © Vincent Desailly

Vincent Cassel – Cannes 2015 © Vincent Desailly

Charlize Theron & Sean Penn - Cannes 2015 © Vincent Desailly

Charlize Theron & Sean Penn – Cannes 2015 © Vincent Desailly

Léa Seydoux & Colin Farrell - Cannes 2015 © Vincent Desailly

Léa Seydoux & Colin Farrell – Cannes 2015 © Vincent Desailly

Naomi Watts & Matthew Mcconaughey - Cannes 2015 © Vincent Desailly

Naomi Watts & Matthew Mcconaughey – Cannes 2015 © Vincent Desailly

Charlize Theron & Sean Penn - Cannes 2015 © Vincent Desailly

Charlize Theron & Sean Penn – Cannes 2015 © Vincent Desailly

Naomi Watts - Canne 2015 © Vincent Desailly

Naomi Watts – Canne 2015 © Vincent Desailly

Léa Seydoux - Cannes 2015 © Vincent Desailly

Léa Seydoux – Cannes 2015 © Vincent Desailly

Natalie Portman - Cannes 2015 © Vincent Desailly

Natalie Portman – Cannes 2015 © Vincent Desailly

Sienna Miller & Xavier Dolan - Cannes 2015 © Vincent Desailly

Sienna Miller & Xavier Dolan – Cannes 2015 © Vincent Desailly

Salma Hayek - Cannes 2015 © Vincent Desailly

Salma Hayek – Cannes 2015 © Vincent Desailly

Cate Blanchett - Cannes 2015 © Vincent Desailly

Cate Blanchett – Cannes 2015 © Vincent Desailly

 Cécile Cassel - Cannes 2015 © Vincent Desailly

Cécile Cassel – Cannes 2015 © Vincent Desailly

Emma Stone - Cannes 2015 © Vincent Desailly

Emma Stone – Cannes 2015 © Vincent Desailly

Woody Allen - Cannes 2015 © Vincent Desailly

Woody Allen – Cannes 2015 © Vincent Desailly